mardi 14 octobre 2014

Test et avis: Sneak-in d'Oxelo ou ma vie en roller

Du roller, j'en ai beaucoup fait depuis tout petit. J'ai commencé avec des patins à roulettes. Vous savez, ceux qui s'attachent sur vos chaussures et qui n'avancent pas. Les années ont passé (Céline) et je les ai remisés jusque mes 16 ans où je me suis pris une paire de quads. Et là, c'était la reprise. Je ne quittai presque plus mes rollers. Même pour mes trajets maison-lycée (10 minutes à pied...). Puis, en retrouvant un ami d'enfance, par hasard grâce aux Internets (et aux problèmes de connexions liés à Cybercable - devenu Noos puis Numéricable), on s'est mis aux grosses sorties en roller. J'ai troqué mes quads contre des  roller in-line agressif - plus pour leur look que pour faire des conneries. On sortait régulièrement, de jour comme de nuit, pour "fouler" le bitume parisien en long et en large. On se faisait nos propres randos roller. On faisait aussi les randos roller du vendredi à l'époque où c'était fun. Bref, on en a fait des kilomètres.
Puis je me suis assagi, j'ai pris des step-in pour continuer à faire du roller. Des énormes chaussures de roller avec la platine qui peut se désolidariser. C'est pratique, mais on a l'air d'un cosmonaute... Puis, rien. J'ai eu un accident de scooter, une fracture du fémur, une mauvaise rééducation par flemme et puis rien.
Mais je me suis repris en main l'hiver dernier (je vous en parlerai) et j'ai réussi à régler mes problèmes de genoux liés à mon accident. Du coup, j'ai pensé à me remettre au roller. J'ai établi mon cahier des charges et j'ai cherché. Après de nombreuses recherches, j'ai trouvé les Sneak-in d'Oxelo.

Roller Sneak-In d'Oxelo


Je vous l'annonce tout de go, ce n'est pas exactement ce que je cherchai. Je voulais une paire de roller quad que j'aurai pu mettre directement sans changer de chaussures (ce qu'on appelle maintenant des step-in). L'idée étant d'avoir uniquement les platines, quelque chose de peu encombrant. Ce n'est pas vraiment le cas des Sneak-In.
Lorsque je suis allé essayer les Sneak-in d'Oxelo chez Décathlon, j'étais assez hésitant. Est-ce que mes genoux sont suffisamment solides pour supporter les pressions obliques liées à la pratique du roller ? Est-ce que je ne vais pas avoir l'air con ? Et puis merde, je les ai prises !
Les premiers instants ont été un peu surprenants, des problèmes de réglages. Aussi bien au niveau des fixations qui me broyaient les tibias que des platines qui étaient desserrées et donc très mal positionnées. Les sensations étaient là, mais il y avait un "je ne sais quoi" de désagréable, voire de dangereux. Après un tour dans mon "atelier" maison, j'ai arrangé la plupart des problèmes et ai surtout réussi à trouver les bons serrages pour mes pieds. C'est un régal, même si, à première vue, les éléments de maintien, en plus de paraître fragiles, ne peuvent pas être changés. Bravo messieurs d'Oxelo.
Mais sinon ça glisse bien. On prend un peu de temps à les mettre (moins d'une minute) et presque rien pour les retirer. Par contre, voilà, il reste le problème du transport, soi-disant, ça se range facilement dans un sac... OK, mais un très grand sac, parce qu'en vrai, ça prend toujours autant de place qu'une paire de rollers avec "chaussons".

En conclusion, je suis satisfait de ces rollers, ce n'est pas la panacée, ils ne remplissent pas tout mon cahier des charges, mais j'en suis très satisfait surtout pour le prix (moins de 100€). 

Les caractéristiques des Roller Sneak-in d'Oxelo

Conçu pour faciliter la mobilité en ville du pratiquant confirmé. Se chausse et se déchausse en quelques secondes
Prix : 99,95€
Adulte – Pour niveau confirmé

AVANTAGES

Facilité d’enfilage / désenfilage : S’adapte sur la plupart des chaussures , quelques secondes suffisent.
Qualité de glisse : Roues Super High Rebound 80mm/84A, roulements ABEC 7, platine aluminium.
Légèreté : 2.7 kg la paire en taille M.
Compacité : Se range facilement dans un sac.
Garantie : 2 ans sauf pièces d’usure comme les roues ou les roulements.

INFORMATIONS TECHNIQUES

Polyvalence : S’adapte à la plupart des chaussures sportswear.
Réglages rapides : Double boucle micrométrique à mémoire de réglages.
Robustesse : Câble en acier traité haute résistance.
Confort et Maintien : Mousse EVA haute densité pour assurer un confort optimal et un parfait maintien.
Innovation OXELO : Système breveté.


RESTRICTION D’USAGE

Ce patin ne convient pas pour le roller hockey ou le roller agressif. (youhouuuu, bravo Décathlon pour cette mise en avant produit qui va à l'encontre des usages recommandés)


7 commentaires :

  1. Bonjour,

    J ai exactement le même soucis je recherche de bon vieux roller quad a lacet ... histoire de ranger cela dans le sac a dos ... (c est pour du deplacement urbain).

    As tu trouvé ton bonheur depuis ? Car le sneak in est vraiment trop encombrant je trouve.

    Merci
    ps: reste les brocante, ou le diy :p

    RépondreSupprimer
  2. @Benoit : malheureusement non. J'ai commencé à m'orienter vers une trottinette électrique, mais le prix me freine pas mal. Mes pieds, c'est bien :)

    RépondreSupprimer
  3. La trotinnette electrique c est lourd. Si tu passe dans le metro + rer + rer + transilien + tram comme moi, bof ... :p

    Vu ailleurs : http://rollerquad.net/les-quads-stepin-dimotep33/

    RépondreSupprimer
  4. @Benoit : c'est pour ça que je n'ai pas encore passé le cap. (je fais bus / métro / rer)
    oui, j'avais vu ces quad, c'était vraiment vers ça que je me tournai, mais le marketing a eu raison des bonnes idées...

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    Il semblerait que quelques Français (cocorico !) aient entendu les appels désespérément sans réponse des urbains qui voudraient des rollers step-in.

    La start-up se nomme Flaneurz et propose des rollers quad fabriqués en France.
    Le principe : on prend un paire de sneakers (Adadas ou Nique, sur le site) et on les modifie pour y mettre des fixations. La platine, elle reçoit de quoi accrocher tout ça, et c'est étonnamment compact ! Pour les décrocher, rien de plus simple : on utilise la clé fournie, qui tient dans une poche, en porte-clés.

    Financé sur Kickstarter, le projet a convaincu la communauté en à peine 12h !
    Et désormais, ces On Wheelz (c'est leur nom) sont disponibles à la vente. Quatre modèles, entre 420€ et 550€ (c'est le point noir... le prix prohibitif).

    Le projet annonçait une version de base à 250€ et un mode "Send Your Shoes" aux environs de 300€ où le client enverrait sa propre paire de chaussures qui serait alors préparée (sous réserve d'être neuves ET approuvées par Flaneurz...).

    Bref, content de voir que des Français créent de telles choses très tentantes, mais un peu déçu de voir que le prix n'est pas celui annoncé au premier jet (pas loin du double, quand même !)

    Leur site : http://www.flaneurz.com/fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le truc qui fait vraiment mal au cul, c'est que c'est 400 boules la paire ET qu'une fois les baskets usées (pour l'instant), faut tout racheter...
      Sachant qu'une paire de basket peut ne me faire qu'un an...

      Supprimer
    2. Pas besoin de tout racheter une fois les pompes usées, j'admets que ce n'est pas très clair dans leur offre mais contactez les pour avoir des précisions ils sont très réactifs.
      Ils ont une offre prévue "send your shoes" qui permet de choisir son modèle perso de sneakers.

      Supprimer